Comment déménager avec un animal ?

Si le déménagement est générateur de stress pour chacun d’entre nous, adultes comme enfants, il l’est aussi pour les animaux. Qu’il s’agisse d’animaux domestiques comme les chiens et les chats ou de nouveaux animaux de compagnie (NAC) comme les poissons, les oiseaux, les rongeurs (lapins, hamsters, cochons d’Inde...) et de manière plus atypique les reptiles, amphibiens et autres invertébrés de type araignées ou scorpions... Pour qu’ils ne soient pas trop perturbés par votre changement de domicile, vous devez prendre un certain nombre de précautions. Comment vous y prendre pour préparer vos animaux au déménagement et leur permettre de retrouver leur place dans votre nouveau logement ? Suivez le guide et les conseils des vétérinaires pour faciliter le déménagement et les aider à retrouver une vie paisible dans votre nouveau cocon.

Le déménagement : facteur de stress pour les animaux

Pour un animal, un déménagement est une cause importante de stress dont vous ne pouvez négliger l’impact psychologique. En changeant de cadre de vie, c’est tout son biotope qui est chamboulé. Vous devez comprendre que le déménagement représente pour votre animal une véritable perte de repères.

C’est particulièrement vrai pour les chats qui sont très attachés à leur territoire marqué par de nombreux repères olfactifs. Les chiens étant des animaux moins indépendants que les chats et beaucoup plus attachés à leur maître, c’est généralement plus facile pour eux de trouver leurs marques.

Gérer le déménagement avec un animal

Pour faciliter le déménagement avec votre animal, vous devez donc préparer au mieux vos animaux avant, pendant et après le jour J.

Avant le déménagement

Durant les préparatifs, vous devez ménager vos animaux en les éloignant du chantier durant la mise en carton ou le démontage des meubles. Vous pouvez alors enfermer votre animal dans une chambre pendant ces préparatifs afin de lui éviter le stress des allées et venues.
Pour qu’il se familiarise avec son nouvel environnement, vous pouvez également l’emmener quelques jours avant le déménagement dans votre nouveau logement.

Pendant le déménagement

Le jour J, le transport de votre animal nécessite également quelques précautions. Si votre animal de compagnie est habitué à voyager, pas de problème. Sinon il peut être intéressant de voir avec son vétérinaire si des tranquillisants ou somnifères peuvent aider.

Si vous faites appel à un professionnel pour le déménagement, vous devez savoir également qu’aucun animal ne peut voyager dans le camion de déménagement. Vous devez donc prévoir tout le matériel nécessaire pour le transporter vous-même : une caisse de transport pour un chat ou un lapin, un récipient hermétique pour des poissons… Et n’oubliez pas ses repas !

Après le déménagement

Autant que faire se peut, maintenez les anciennes habitudes de vos animaux : heures de repas et de sorties, aliments, jouets... Pour aider votre animal à prendre progressivement ses repères, vous pouvez installer toutes ses affaires dans une pièce et le laisser découvrir l’ensemble des lieux au fur et à mesure, sans le brusquer.

Surtout, vous devez observer attentivement vos animaux après votre arrivée dans le nouveau logement pour détecter d’éventuels signes d’inadaptation. Si vous constatez un changement de comportement, une perte de poil ou une absence d’appétit, ce peut être le signe que votre animal est stressé et vit mal le changement. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire si les symptômes persistent dans le temps.

Comme un enfant confronté à un déménagement, un animal vit souvent le changement de domicile comme une perte de repères. Vous devez donc le ménager durant les préparatifs, en prendre soin durant le trajet et le chouchouter à l’arrivée dans votre nouveau foyer pour qu’il puisse se familiariser rapidement avec votre nouveau logement.