Comment déménager des plantes ?

Qu’il s’agisse de plantes d’intérieur ou de plantes du jardin, toutes peuvent faire l’objet d’un déménagement. Avec plus ou moins de réussite à l’arrivée selon la période et la résistance des plantes, il faut le reconnaître ! Alors, comment mettre toutes les chances de votre côté pour emmener vos plantes avec vous lors d’un déménagement ? Suivez nos conseils pour préparer au mieux le changement d’air de vos plantes vertes.

Déménager des plantes : un risque à bien mesurer

Lorsqu’on déménage, on pense d’abord aux formalités administratives. Puis vient la réalisation des cartons. Et soudain, lorsque tout est emballé, on se rend compte que rien n’est prévu pour déménager les plantes d’intérieur. Sans compter les plantes du jardin.

Mais faut-il vraiment les déménager ? Le sujet partage. Déplacer une plante constitue toujours un stress qui peut la perturber, voire lui être fatal. C’est encore plus vrai pour les plantes du jardin qui doivent être déterrées, transportées puis replantées, parfois au cours d’une mauvaise saison. Mais vous y êtes tellement attaché que vous ne souhaitez pas les laisser. Ça se comprend ! Dans tous les cas, pesez le pour et le contre avant de vous décider et préparez le terrain.

La préparation des plantes pour un déménagement

Vous devez prendre un certain nombre de précautions pour déplacer des plantes en pot ou des plantes du jardin dans les meilleures conditions.

Protéger les plantes en pot pour le transport

Le déménagement des plantes d’intérieur nécessite une double protection du feuillage et les fleurs, mais aussi du pot. S’il s’agit de plantes grimpantes ou de grandes plantes vertes, vous prenez le risque de casser les branches durant le déménagement. Il est donc généralement conseillé de les tailler pour réduire les accrochages durant la prise en charge.

Pour limiter la casse, enveloppez les grandes plantes dans un voile d’hivernage pour former une masse plus compacte durant le transport. Vous pourrez ainsi protéger les plantes également contre les courants d’air. Enfin, calez bien les pots dans un carton pour éviter les chocs et prévoyez une séparation avec du papier journal ou du papier bulle si vous mettez plusieurs petits pots dans un même carton.

Prélever les plantes du jardin et les préparer

Si vous avez le choix de la période de déménagement, veillez autant que faire se peut à respecter la saison. En été, le manque d’eau risque grandement de provoquer la mort des plantes. Pour les plantes de pleine terre, attendez donc le dernier moment pour les déterrer et pensez à garder une motte de terre au pied de la plante. Mettez-les dans des sacs en plastique étanches pour le transport afin de pouvoir les arroser légèrement jusqu’à leur remise en terre.

S’occuper des plantes après le déménagement

À l’arrivée, les plantes issues du jardin devront être replantées au plus vite et arrosées copieusement pour faciliter leur reprise. Placez les plantes en pot dans un endroit où le passage est limité pour éviter qu’elles ne soient encore abîmées dans les mouvements du déménagement.

Dans les deux cas, vous devez surveiller les plantes dans les jours et les mois qui suivent pour détecter d’éventuels signes de faiblesse. Pour retrouver de belles plantes, le plus dur est souvent également de leur trouver une nouvelle exposition qui leur convient. L’exposition au soleil n’est en effet pas toujours la même dans un nouveau logement. Il est possible que vos plantes mettent du temps à s’adapter.

Si vous faites le choix de recourir à un professionnel pour déménager, sachez qu’un déménageur ne peut être tenu pour responsable des dommages causés à vos plantes. Ce sont en effet des biens qui ne pourront en aucun cas faire l’objet d’une indemnisation en cas de problème. Leur déménagement s’effectue donc à vos risques et périls. Vous devez également savoir que certains végétaux ne sont pas admis à l’étranger.

En cas de déménagement international, il vaut donc mieux oublier vos plantes. De toute façon, elles ne seraient sans doute pas adaptées aux conditions climatiques de votre nouveau logement. Pour connaître les conditions particulières de prise en charge des plantes par une entreprise de notre réseau, contactez-nous.