Comment déménager un piano ?

Aussi lourd et volumineux soit-il, un piano est un instrument de musique fragile dont le déplacement est toujours une opération délicate. En cas de déménagement, sa prise en charge et son transport doivent faire l’objet d’une attention particulière si vous souhaitez conserver son esthétique et son acoustique. Le plus sûr est de faire appel à une société de déménagement pour l’enlèvement, le transport et la réinstallation adaptée de l’instrument. Alors, comment procède-t-on pour déménager un piano ? Quelles sont les précautions prises par un déménageur professionnel pour garantir la bonne prise en charge de votre instrument ? Et combien ça coûte ?

Déménagement d’un piano : les contraintes

À n’en point douter, le piano représente toutes les caractéristiques des objets personnels difficiles à déménager. Il est à la fois lourd, volumineux et fragile. Il concentre donc à lui seul toutes les complications pour un déménagement.

Un volume et un poids conséquents qui rendent sa manutention difficile

Selon qu’il s’agit d’un piano droit ou d’un piano à queue, son poids peut aller de 100 à 700 kg, avec une moyenne de 200 à 250 kg. Comptez 100 à 200 kg pour un piano d’étude, 250 à 450 kg pour un piano droit, les plus lourds étant les pianos à queue. C’est une masse conséquente qu’il convient de porter à plusieurs pour le déplacer. Pour vous faciliter la tâche, il est possible de s’équiper de ceintures de forces pour la manutention.

Qui plus est, un piano est un instrument volumineux. En vue de son déménagement, vous devez donc prendre ses dimensions et vérifier au préalable que votre piano passe par les accès traditionnels. Prenez les mesures de l’instrument, du couloir, de l’entrée, et de la cage d’escalier si le piano doit être installé dans les étages d’un immeuble ou d’une maison individuelle. En cas d’accès étroits, il est toujours possible d’envisager l’utilisation d’un monte-charge ou d’une grue pour éviter les escaliers. Attention cependant à bien fixer le piano pour éviter les chutes durant les opérations de levage !

Une fragilité technique et esthétique nécessitant de nombreuses précautions

Comme tout instrument de musique, le piano se distingue également par une grande fragilité liée à son acoustique et une esthétique particulièrement soignée. Il est donc important de :

  • Protéger toutes les parties extérieures contre les rayures (couvertures, housses...).
  • Fixer les parties mobiles du piano (pupitre, pédales, couvercle...) pour qu’elles ne bougent pas pendant le transport.

Vous devez bien évidemment prendre des gants antidérapants pour manipuler le piano pendant les opérations de manutention, et le fixer solidement dans la caisse du camion durant le trajet pour éviter qu’il ne bouge.

Avec toutes ces contraintes, faire le choix d’un déménageur professionnel est assurément la meilleure façon de prendre soin de votre piano lors d’un changement de domicile. D’autant que les sociétés de déménagement disposent d’assurances et de garanties spécifiques en cas de problème.

Quel tarif pour le déménagement d’un piano ?

Le coût demandé par un professionnel pour déménager un piano dépend de nombreux critères comme :

  • Les caractéristiques du piano à déménager (poids, volume...) qui conditionnent les moyens à prévoir (nombre de porteurs, équipement spécifique, protections...).
  • La distance à parcourir entre le chargement et le déchargement.
  • La configuration des lieux de déménagement et d’emménagement (type d’habitation, nombre d’étages, étroitesse des accès pour le passage du piano, possibilité de stationnement...).

Le plus simple pour avoir une estimation précise correspondant à votre situation est de demander un devis. Sans engagement, cela vous permet d’étudier nos conditions de prise en charge pour le déménagement d’un piano. Pour en savoir plus sur les moyens spécifiques dont nous disposons pour le déménagement d’un piano, contactez-nous.